•  

     Ingrédients :

    4 oeufs                                                                               

    175 gr de sucre en poudrele gâteau au chocolat traditionnel

    50 gr de cacao amer                                                                      

    100gr de farine

    100 gr de fécule de pomme de terre

    1/2 sachet de levure

    100 gr de beurre

    1 pincée de sel

    sucre glace

     

    1) casser les oeufs en séparant les blancs des jaunes.

    2)Mettez les jaunes dans un saladier avec le sucre et

    fouettez jusqu' à le mélange blanchisse, ajoutez le chocolat en pluie en continuant à fouetter

    3)Dans un bol, mélangez le farine la fécule et la levure et ajoutez-les en remuant avec une cuillère en bois au mélange précédent, ajoutez le beurre fondu et remuez.

    4)Battre les blancs en neige très ferme avec le sel. Incorporez dans la pâte une g rosse cuillérée de blanc et remuez vigoureusement ( pour assouplir la pate) ajoutez ensuite le reste des blancs en les incorporant délicatement en soulevant pour ne pas les casser.

    5)Versez la préparation dans le moule beurré et fariné et enfournez four préchauffé ( 180° ther 6) Pendant 40 mn

    6) laissez refroidir sur une grille avant de démouler, terminez en saupoudrant de sucre glace.

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    Le Sissinou, un aperçu du restaurant

     

     

    A Biarritz, le Sissinou est certainement un des meilleurs restaurants de la Côte Basque, une adresse incontournable pour les locaux et les vacanciers.

    Cuisine gastronomique du terroir, revisitée dans une ambiance contemporaine au coeur de la ville.

    Petit bémol cependant : Un peu cher !!


    votre commentaire
  • A la cidrerie,

     Cidrerie Astigarraga

     

    Une salle imposante garnie de grandes tables et de bancs en bois, à l' entrée un immense barbecue, et à l' opposé  les tonneaux de cidre alignés contre le mur.

    Particularité, on déguste à même le plat..

    Une cuisine typique basque espagnole de très bonne qualité 

    (omelette à la morue, morue frite aux piments, côte de boeuf, fromage de brebis pâte de coings..)

    Coup de sifflet du maître de chais, tout les convives se lèvent verre à la main pour aller se servir le Txost  au tonneau dans une ambiance très conviviale

    A découvrir absolument....

    La salle de restaurant

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Gelée de coings 

    Gélée de coings

    <<<<<<

    C' est la pleine saison pour les coings, ils se vendent sur les marchés et sont très abordables ( environ 2 euros le kilo ). 

    Pour 6 pots :

    2 kg de coings

    sucre semoule 750gr de sucre pour 1 litre de jus

    1 jus de citron

    Nettoyer les coings, les essuyer avec un torchon propre pour enlever le léger duvet. les éplucher, conserver la peau, le trognon et les pépins, les mettre dans une sorte de nouet - torchon bien attaché - 

    Détaillez les fruits ( attention à ne pas vous couper ) ils sont assez coriaces, les mettre dans un fait-tout, ajoutez le noué avec les peaux  et recouvrez d' eau froide jusqu' à recouvrir les fruits, portez à ébullition et laissez cuire environ 3/4 d' heure, vérifiez avec la pointe d' un couteau, la chair doit être tendre .

    Avec une écumoire mettez les fruits dans un saladier ( à conserver pour faire la pâte de coings).

    Mesurez le jus obtenu, versez le dans une bassine à confiture et ajoutez 750 gr à 800gr de sucre semoule pour un litre ainsi que le jus d' un citron. Bien remuez et portez à ébullition, baissez le feu et continuez la cuisson environ 30 mn, la gelée va prendre une jolie couleur rose vif, vérifiez avec une goutte versée sur une assiette froide, si elle se fige la cuisson est terminée sinon continuez encore quelques minutes tout en remuant. Personnellement je ne l' aime pas trop épaisse, mais c' est une affaire de goût. Mettre en pots et retournez- les jusqu' à complet refroidissement.

     

    Gelée de coings


    votre commentaire
  •  

                                                                  Pâte de coings

     

    Après avoir préparé la gelée de coings, j' ai conservé la pulpe des fruits au réfrigérateur pour réaliser ce délicieux dessert d' automne.

    Passer cette pulpe au moulin à légumes ( grille fine) pour obtenir une purée assez épaisse.

    Pesez la. Je mets environ 800 gr de sucre cristallisé pour 1 kg de pulpe.

    Versez la préparation dans la bassine à confiture avec le sucre et faites chauffer à feu vif. Baissez le feu et remuer sans arrêt pendant environ 1 heure. La préparation va prendre une jolie couleur rosée, continuer à remuer afin d' éviter à ce qu' elle attache au fond du récipient. Quand elle se détache bien des parois, vérifier la consistance, il faut qu' elle soit épaisse et assez sèche. Eteignez le feu.

    Découpez du papier sulfurisé au dimension du plat, disposez le papier et versez la pâte sur une épaisseur d'environ 2 cm lissez avec une spatule et recouvrez avec la deuxième feuille de papier. Mettez dans un endroit frais et  bien aéré. Laissez bien sécher, retournez de temps en temps. Personnellement je l' ai laissé sécher environ 3 semaines.

    Egalisez les bords et découpez d' abord en bandes puis en carrés. Dans une assiette versez un peu de sucre pour les enrober légérement.

    Vous pouvez les conserver dans une boite métallique en intercalant du papier sulfurisé entre les couches.

    Bonne dégustation.

     

    Pâte de coings

     


    votre commentaire